BOFURI : Je suis pas venue ici pour souffrir alors j’ai tout mis en défense